La technique c'est pour Elle !

Silence on tourne

Objectif

Il s'agit de réaliser avec des enfants une série de fiction sur le choix des métiers techniques atypiques pour les filles. L'objectif est de promouvoir l’égalité des chances en élargissant les perspectives de carrière pour les femmes et en favorisant leurs influences sur la société technologique dans laquelle nous vivons.

Déroulement

La ville d'Aigle nous accueille depuis octobre 2020 dans deux classes de 8P et deux classes d'informatique du secondaire. Le scénario est imaginé lors d’ateliers métiers menés en classe. Au total, près de 70 enfants sont impliqués dans cette aventure.

Synopsis

Une étudiante en robotique se souvient du chemin parcouru avant d’arriver dans ce laboratoire de robotique dans lequel elle termine son master. Elle se revoit petite fille rêveuse aimant la lecture, avec ses copines à l’école, en famille avec son grand frère à la maison. À 11 ans, lors d’une visite de sa classe sur le campus de l’EPFL, elle découvre l’univers des robots. Elle sera très impressionnée et décide alors de s’intéresser à tout ce qui est technique. Il lui faudra faire face aux regards des autres, pas toujours bienveillants, vaincre son sentiment de n’être pas assez douée en maths pour faire des études scientifiques, et aussi persuader ses parents de son choix. Nous allons suivre cette petite fille qui, en grandissant, parvient à s’affirmer dans son choix pour aller jusqu’au bout de son rêve.

Partenaires

Pour cette série de films, nous avons obtenu un soutien financier du Bureau Fédéral de l’égalité dans le cadre des aides fédérales prévues dans la loi LEg, du Canton de Vaud et sa commission de coordination PEJ, ainsi que de la Loterie Romande et de nos partenaires Vaudoise Assurances et CACEIS. Nous sommes également en partenariat avec NCCR Robotics - Swiss National Center of Robotic et École 42.

Diffusion
Il est question de doubler cette série de films dans les autres langues nationales, en particulier en allemand, et également en anglais pour une diffusion plus large. Pour les voix des doublages, nous envisageons de faire appel aux enfants de l’école d’Aigle qui sont d’origine suisse-alémanique ou italienne. Les enseignant-e-s de langues seront sollicité-e-s pour les traductions des dialogues.

Le monde de la robotique vu par Rosmery, 11 ans